C’est un constat : Il est de plus en plus complexe de manger sainement. La nourriture industrielle est omniprésente dans notre quotidien, parfois sans même nous en rendre compte. Qui dit “industrielle”, dit présence potentielle d’additifs alimentaires. Leurs fonctions sont variées : agents de conservation, réhausseurs de goût, agents d’antirancissement de gras, préservateurs de couleur, etc. Leurs effets sur la santé ne sont pas encore clarifiés par la science. Voici une liste non exhaustive des dix plus répandus : 1/ Sulfites (existent aussi naturellement dans certains aliments) 2/ Sulfate d’aluminium 3/ Nitrites / nitrates (existent aussi naturellement dans certains aliments) 4/ BHA (Butylhydroxyanisol) / BHT (butylhydroxytoluène) 5/ Gallate de propyle 6/ Glutamate monosodique 7/ Tartrazine 8/ Acésulfame k (Acésulfame de potassium) 9/ Aspartame 10/ Acide phosphorique Cette liste ne reprends que les additifs les plus communs. Il y en existe toute une panoplie, parfois caché par des numéros ou des abréviations. On les retrouve principalement dans les produits alimentaires ultratransformés tels que les plats surgelés, les pâtisseries, biscuits ou encore les charcuteries. En tant que préstataire de services alimentaires, Litchie Rose essaie de limiter au maximum l’achat de produits contenant des additifs en privilégiant des produits bruts ou peu transformés. Source : Canal Vie